Wikio

traçabilité et réseaux

farm1.static.flickr.com_1_916142_ddc2fd0140.jpg

Michel Arnaud et Louise Merzeau ont coordonné le dernier numéro (53) de la revue de Dominique Wolton “Hermès”, intitulé “traçabilité et réseaux”. Les résumés des articles sont disponibles ici : http://www.larevuehermes.cnrs.fr/spip.php?article201. C'est une série d'articles de très bonne qualité, pluridisciplinaires, qui porte sur la place de l'individu dans les systèmes d'information à bases de traces d'activité.

Voici le texte de la présentation du numéro :

Utilisateur ou non d’Internet, chaque citoyen est aujourd’hui repérable par les données qu’il laisse, ou que d’autres laissent sur lui, à travers quantité de dispositifs : cartes à puce, courriels, moteurs de recherche, téléphonie, etc. Ces traces emmagasinées par les réseaux constituent un objet scientifique en même temps qu’un enjeu stratégique pour les États comme pour les entreprises.Les sciences de la communication étudient l’usager à travers ses pratiques, ses représentations et ses statistiques d’audience. Il faut désormais s’intéresser aussi à son « ombre numérique ». L’individu – assimilé à des profils qu’il définit ou qu’on élabore à son insu – voit son identité et sa sociabilité transformées dans le sens d’une indexation généralisée. Brouillant les frontières entre espaces public et privé, le traçage n’est pas pour autant un dysfonctionnement des réseaux, mais une condition de leur efficacité. Sans cette mobilisation des traces, l’information ne pourrait être ni personnalisée ni interconnectée.Renforcées par la pression sécuritaire, les tentations de contrôle sont maintenant décuplées (fichiers de police, surveillance au travail, dans la rue, à l’école). Alors que l’opinion publique et les gouvernements commencent à prendre conscience du problème, il faut chercher des modèles alternatifs au libre-échange des données personnelles, pour mettre en place un habeas corpus numérique et normaliser la protection de l’individu. Afin d’éclairer les ambiguïtés de la situation présente, ce numéro d’Hermès fait appel à des spécialistes des médias et des nouvelles technologies, à des sociologues, des juristes, des économistes, des représentants de la CNIL, et à des professionnels de l’information. La confrontation de ces divers domaines de compétence donne au lecteur des clés pour saisir, sans les simplifier, les enjeux de l’intelligence numérique.

Photo : juvertson, Internet Splat Map

fr/recherche/traces/reseaux.txt · Dernière modification: 2012-02-23 14:18:03 (modification externe)
[unknown link type]Haut de page
GNU Free Documentation License 1.3
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0