Wikio

Censure de mon blog

farm3.static.flickr.com_2416_2347579448_0300013d82.jpg

Mon blog scientifique, initialement hébergé par mon laboratoire de recherche, est devenu public à la suite de mon positionnement au sujet au sujet de l'affaire Vincent Geisser. Dans ce billet, je rappelle les faits, et je discute la décision qui a entraîné la censure (provisoire) de mon blog.

Photo : Bixentro, Censored Graff.

Mise à jour au 15/12/2009.Suite à cette affaire pour le moins imprévue, un comité de réflexion a été créé au LIRIS baptisé provisoirement “éthique et déontologie”. Il fonctionne de manière informel et n'admet que des volontaires. Sa création a été soutenue par le directeur du laboratoire notamment. Je me réjouis de la création de cette “instance des sages”, à laquelle je participe, et qui vise à montrer qu'au-délà des réactions “à chaud”, cette affaire reste complexe. Elle montre que les liens entre espace privé, espace public et espace professionnel sont en interaction. Les échanges y sont indispensables, mais ils ne peuvent être régit par l'arbitraire.

Les faits

Le 16 juin, à mon étonnement, je reçois un coup de téléphone de mon directeur de laboratoire. Celui-ci m'informe que je n'ai pas respecté la charte CNRS de mon laboratoire en publiant mon dernier billet et que mon blog a été bloqué. Il me demande de retirer ce texte, rédigé le 11 juin ce qui entraînera le retour du service. J'apprendrai plus tard que le signalement de mon article provient du service du Fonctionnaire de Sécurité Défense (FSD). Or le billet en question le citait, justement. Discipliné, je retire mon article dans l'heure qui suit. Mon blog est à nouveau visible, amputé de ce dernier article.

Aujourd'hui cependant, je déménage mon blog et me passe de l'hébergement CNRS, plus rapide il est vrai que les serveurs de Toile Libre.

Une décision très rapide

Cependant, en relisant la charte en question, je constate que cette censure repose sur une seule phrase en deux versants : l'utilisateur… “n'émettra pas d'opinions personnelles étrangères à son activité susceptibles de porter préjudice au CNRS”. Or, je ferai les deux remarques suivantes.

  1. Le but de mon blog n'est pas d'émettre des “opinions personnelles”, mais de construire et d'entretenir un réseau professionnel. Même si cela n'est pas expliqué clairement, cet article concerne le fait social du traitement de l'information en France. Il concerne donc clairement mon activité de chercheur en sciences de l'information et de la communication.
  2. Il ne me semble pas étrange, au CNRS, de discuter du CNRS. En particulier, le fait de discuter d'un dysfonctionnement public me parait tout à fait sain pour trouver une solution. Il est conseillé, lorsque l'on tient un blog scientifique, d'éviter un style impersonnel. Pour ma part, je pense avoir montré simplement un ensemble de faits, l'analyse pouvant venir plus tard.

La liberté de la recherche en question

De cette intervention pour le moins rapide et efficace, on est en droit de se poser quelques questions.

  1. Le service de sécurité du CNRS n'a-t-il pour but que d'appuyer et d'assister les chercheurs  Il semble que non, puisque ce service a le pouvoir d'imposer des entraves. Mais alors, qui garantit la séparation des pouvoirs  Quelle commission interne au CNRS un chercheur peut-il invoquer s'il s'estime lésé 
  2. Dans quelle mesure assiste-t-on à la confusion des sphères politiques et scientifiques  Je travaille depuis une dizaine d'années dans un cadre CNRS, et je n'ai pas souvenir de telles interventions. Ces derniers temps, on a assisté à plusieurs remises en question de la liberté de la recherche : pressions politiques, chercheurs traînés en justice, et bien sûr l'affaire Vincent Geisser.
  3. Quel est l'intérêt d'une censure directe d'un blog de recherche Pourquoi un tel empressement quelques jours avant la convocation de Vincent Geisser
  4. Existe-t-il d'autres interventions du service sécurité du CNRS dans l'activité des chercheurs et des jeunes chercheurs, sans doute les plus exposés dans leur carrière

Le comble

Quel est le comble pour un chercheur qui travaille sur les traces d'activité numérique Se faire pister par son propre labo !

blog/liberte_censure.txt · Dernière modification: 2012-02-23 14:09:56 (modification externe)
[unknown link type]Haut de page
GNU Free Documentation License 1.3
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0